mercredi 10 février 2016

Prochaines dates de stage : inscriptions ouvertes !




Voici les prochaines dates de stage : 

FORMATION DE 2 JOURS À L'ENCAUSTIQUE

Samedi et dimanche 9 et 10 avril 2016
Samedi et dimanche 11 et 12 juin 2016
Samedi et dimanche 11 et 12 juillet 2016

8 participants max. par stage



 Jour 1 : de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h

  •  Accueil des participants, café, thé, croissants....
  •  Présentation de l'encaustique, du matériel et des outils.
  •  Préparation du gesso à la colle de peau et des supports à peindre.
  •  La pose du médium encaustique en première couche.
  •  Les différentes façons de poser et de fusionner la peinture, les effets obtenus la maîtrise de  l'apport de chaleur.
  •  Report d'un motif à peindre, peinture du motif et nettoyage des débords.

Jour 2 : de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h
  • Mise en pratique : sur 4 supports différents, réalisation de fonds de couleur.
  • Obtenir de belles matières
  • Technique du transfert d'image
  • Graver dans l'encaustique, obtenir des traits nets
  • Estampage et traces, patine à l'huile.
  •    Questions – réponses -partage d'expérience
Pauses de midi : lunch avec spécialités de la région



Vous pouvez télécharger les bulletins d'inscription 




mardi 2 février 2016

Le livre "Peindre à l'encaustique" paraîtra le 22 avril :-))


Après 18 mois de gestation, d'écriture, de prises de vue (mais pas trop de prises de tête), un travail très fructueux avec Marie-Alexandre Perraud, qui a relu et parfait l'ouvrage, je suis heureuse de vous annoncer la date de parution du livre "Peindre à l'encaustique" le 22 avril 2016...

Super fière !


Pourquoi s'inscrire à un stage d'encaustique ?

J'ai toujours été passionnée par la couleur, peindre m 'a toujours semblé être quelque chose de naturel... un langage parmi d'autres, une façon de créer du beau, de s'exprimer, de donner à montrer ce qui ne peut se dire. 
Depuis mon enfance, je baigne dans la couleur : enfant je m'incrustais dans l'atelier de ma mère qui peignait méticuleusement des scènes naïves, et j'adorais l'odeur de la térébenthine... Ma grand-mère paternelle était droguiste, et tenait un magasin à l'ancienne, où les peintres-décorateurs venaient s’approvisionner en pigments, liants, colle, brosses à peindre... Je passais des heures à explorer les tiroirs aux noms mystérieux comme "carnauba", gomme laque", "outremer", "vermillon"...

Pour faire court, je n'ai pas pu faire l'école des Beaux-Arts, et je me suis donc formée seule, en suivant quelques ateliers, et en essayant toutes les techniques possibles : la gouache, l'aquarelle, l'huile, l'acrylique, la gravure, la terre et le modelage... et l'encaustique.

Lorsque je l'ai découverte, un nouveau monde est apparu, avec tellement de possibilités que s'en était enivrant : j'ai donc TOUT essayé, enfin presque... les couleurs qui fondent entre elles, la gomme laque qui permet d'obtenir des effets émaillés, le grattage, la gravure, l'huile  par dessus, le dessin par dessous, les assemblages et les collages... ces expériences n'ont pas produit de chef d'oeuvre, je  le reconnais ! Ce fut bien sûr intéressant, passionnant, décourageant, surprenant, et j'ai gaspillé pas mal de cire (oups !) et du temps, du temps, du temps...


Exemple probant de "trop de tout" :-)
Grattage, collage de boulettes de cire colorée, gomme laque et j'en passe !


Collection de boulettes de grattage... à recycler !

Le  plus ardu a sans doute été de me restreindre, et de garder uniquement les techniques qui servent mon propos. Dans l'expression "peindre à l'encaustique", le mot le plus important reste "peindre".

Les stagiaires que j'ai le plaisir de former ont généralement une pratique artistique déjà éprouvée, et cherchent dans l'encaustique un procédé qui enrichira leurs moyens d'expressions habituels. C'est le bon deal... La peinture à l'encaustique n'est pas vraiment la bonne technique pour faire ses débuts ou apprendre à peindre. Il y a trop de paramètres à maîtriser, principalement la chaleur, la matière qui se fige, et pour couronner le tout, les peintures qu'il faut fabriquer soi-même ( sauf si vous allez voir notre boutique ^^)
Un stage chez Couleurs & C° est un investissement... rentable. Le stage de 2 jours permet de vous lancer dès votre retour à l'atelier, de pratiquer, et au final de prendre plaisir à peindre avec ce merveilleux médium. 

Le prochain week end de formation est celui des 9 et 10 avril (documents bientôt sur le blog). Les inscriptions sont ouvertes, il y a 8 places disponibles. Le nombre restreint de stagiaires permet un échange plus personnel et adapté aux particularités propres à chaque artiste. Si vous êtes tentés par la technique de l'encaustique, si vous vous demandez si elle convient à votre expression, le stage est le meilleur moyen d'en faire l'expérience dans une ambiance très conviviale et propice aux échanges de qualité.